fbpx
L'impact du plastique sur nos océans - Oui Recycle
Nos océans sont en danger : des tonnes de kg de déchets dont du plastique y sont jetés.
environnement, plastique, océan, mer, pollution, poissons, eau, déchets
1303
post-template-default,single,single-post,postid-1303,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

L’impact du plastique sur nos océans

le plastique dans les océans

L’impact du plastique sur nos océans

Chaque seconde, ce sont 634 000 kilos de déchets jetés dans les océans. Parmi eux, on retrouve le plastique qui représente 8 millions de tonnes par an soit l’équivalent d’un camion poubelle déversé dans la mer toutes les minutes. D’ici 2050, il y aura probablement plus de plastique dans l’océan que de poissons. Pourtant, il existe des solutions pour réduire notre impact environnemental. Lesquels ?

Remplacer les bouteilles en plastique

Ce que l’on retrouve dans nos océans, les poissons les mangent. Et qui mangent les poissons ? Nous, les hommes. De plus en plus d’être vivants dans la mer sont contaminés par nos déchets. La plupart de ces déchets retrouvés sur la plage et dans les eaux sont des bouteilles en plastique. Pourtant, nous avons un moyen très simple de stopper ce phénomène qui risque de causer d’importants problèmes dans les années à venir (disparition des poissons, baleines, …).

bouteille plastique plage

Nous pouvons simplement commencer par arrêter d’acheter de l’eau en bouteille ! Nous avons à disposition l’eau du robinet (qui n’est finalement pas plus toxique que celle en bouteille puisqu’elle n’est pas imprégnée de plastique). Alors pourquoi ne pas utiliser une gourde, ou une bouteille en verre pour remplir son eau ? Ou encore des bouteilles biodégradables en algues ? Que d’alternatives rapide et simple à mettre en place ! Il n’y a pas de changement collectif sans changement individuel… Chacune de nos petites actions constituent les grandes !

Nous pouvons aussi remplacer notre brosse à dent par une brosse à dent en bois, ou avec des têtes rechargeable (ce qui permet de garder le manche !), refuser les pailles en plastiques et ne plus en acheter, faire ses courses avec ses propres sacs en tissus plutôt que d’acheter des sacs plastiques au supermarché, remplacer le scotch par du scotch en papier kraft 100% recyclable, ne plus acheter de rasoirs en plastiques jetables et en choisir en acier…

En bref : remplacer tous les objets en plastiques possibles par des éléments réutilisables et/ou recyclables. Si l’on ne veut pas vivre sur une planète en plastique, à nous d’agir maintenant !

plastique dans nos océans

No Comments

Post A Comment