fbpx
La pêche responsable, c’est quoi ? - Oui Recycle
1463
post-template-default,single,single-post,postid-1463,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

La pêche responsable, c’est quoi ?

pêcher responsable

La pêche responsable, c’est quoi ?

Une mer sans poisson ? C’est possible ça ? On n’en a pas envie en tout cas ! Et pourtant avec 4,6 millions de navires de pêche dans le monde, c’est 54000 kg de poissons et fruits de mers chaque seconde qui sont pêchés dans les océans… alors, si on veut continuer de voir des poissons nager dans nos océans, nous devons mettre en place de quoi stopper cette surpêche.

L’état des océans fait parti des enjeux environnementaux majeures de notre époque. Le poisson est une des ressources les plus consommées au monde. Alors que changer pour protéger ces espèces menacées ?

Comment consommer responsable ?

La pêche durable repose dans un premier temps sur une prise de conscience. Les consommateurs peuvent avoir un impact important en changeant tout simplement leur consommation de poisson. En effet, plus nous achetons des produits marins, plus il y aura un besoin important de pêche.

La solution la plus cohérente est donc de commencer par réduire notre consommation de produits marins, ce qui n’est pas bien compliqué : beaucoup d’alternatives appétissantes et bonnes pour la santé nous attendent ! Cela peut commencer par des actions simples comme par exemple participer au Lundi vert, qui a pour principe de ne pas manger de viande ni de poisson tous les lundis de la semaine. Facile à mettre en place, non ? En plus, ça fait du bien au porte-monnaie, et à notre santé, puisque ne nous le cachons pas, les produits de la mer peuvent être toxiques en raison de la pollution des océans.

la pêche responsable

Comment produire responsable ?

Pour garder en vie les espèces qui nous sont chères, les producteurs doivent stopper certaines pratiques et en valoriser d’autres :

  • Ne pas pêcher les espèces dites menacées, tels que le thon rouge, le saumon, le requin blanc…
  • Respecter la quantité de poisson à pêcher et les saisons de pêches
  • Utiliser des méthodes sélectives de pêches
  • Ne pas utiliser le chalutage de fond qui est une méthode destructrice

 

La pêche illégale représente également 1/3 de la pêche légale dans le monde. Il faut bien évidemment que les organisations supérieures fassent le nécessaire pour lutter contre cela. Les Etats doivent également s’engager contre cette surpêche !

Les labels pêche responsable

Il existe des produits de la mer labellisés Pêche Responsable. Les certifications sont les suivantes : MSC et ASC. C’est un repère fiable pour les consommateurs qui souhaitent consommer de manière durable et responsable.

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter le guide GreenPeace sur les poissons menacés.

No Comments

Post A Comment